Dôme de chaleur, supernova et pesticides : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans la sélection du 1er juillet 2021 : le dôme de chaleur au Canada, la première identification d'une supernova à captures électroniques et un potentiel lien entre les pesticides et certaines maladies.

L'actualité des sciences du 1er juillet 2021 c'est :

En nature : .

  • La vague de chaleur inédite en Colombie-Britannique illustre l'urgence de décarboner les activités humaines.

  • Les premières images satellites de panaches de fumée dus à des incendies ont été enregistrées pendant la nuit de mardi à mercredi.

  • Ecoles et magasins sont fermés, les piscines prises d’assaut, conséquences d'une chaleur jamais connue par les habitants de Vancouver.

En espace : .

  • Une équipe internationale de chercheurs a mis en évidence un type de supernova qui était jusqu’à maintenant supposé théoriquement.

  • Elle a aussi pu clarifier la nature de la nébuleuse du Crabe, dont de nombreux récits retracent l’apparition dans le ciel cette année-là.

  • Au cours de leur vie, les étoiles fusionnent l’hydrogène de leur cœur et forment ainsi de l’hélium.

En santé : .

  • L'Inserm a rendu un nouveau rapport sur les conséquences sur la santé des pesticides.

  • La survenue de plusieurs maladies présente un lien de "présomption fort" avec l'exposition à ces substances.

  • En 2013, l'Inserm concluait déjà qu'une association semblait exister entre les pesticides et la maladie d'Alzheimer.

En archéologie : .

  • Un coléoptère a été préservé presque intégralement à l’intérieur de fèces fossilisées provenant d’une espèce proche des dinosaures.

  • Une autre source pourrait permettre d’obtenir des insectes aussi bien préservés et bien plus vieux : les coprolithes.

  • Les coprolithes sont des excréments qui se sont minéralisés sous l’action des bactéries et du temps.

En animaux : .

  • Les oiseaux jouent depuis toujours un rôle primordial dans la survie des plantes.

  • Les plantes ne pouvant généralement pas se déplacer seules, les volatiles transportent leurs graines et permettent leur diffusion.

  • Des chercheurs se sont intéressés aux potentiels de dispersion des plantes par les oiseaux dans des latitudes plus froides.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles