Dîners clandestins : la SDJ de M6 défend le reportage de la chaîne

Source AFP
·1 min de lecture
Les journalistes de M6 ont effectué leur travail « avec rigueur », fait valoir la SDJ des JT de la chaîne. (Illustration)
Les journalistes de M6 ont effectué leur travail « avec rigueur », fait valoir la SDJ des JT de la chaîne. (Illustration)

La Société des journalistes (SDJ) des JT de M6 n'en démord pas. Elle a défendu, mardi 6 avril, le reportage sur des dîners clandestins qui a mis les réseaux sociaux en ébullition, alors que l'un de leurs organisateurs, Pierre-Jean Chalençon, accuse les reporters de la chaîne de l'avoir piégé.

Depuis la diffusion le 2 avril de ce reportage, le célèbre collectionneur « se répand dans les médias et sur les réseaux sociaux », « accuse notre rédaction et nos JT de propager des « calomnies » » et « nous reproche « une sorte de guet-apens, de coup monté » », rapporte la SDJ, qui tient à réfuter ces propos. « D'autres sources (que Pierre-Jean Chalençon) nous ont confirmé en ?off? la présence d'au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners », a assuré la SDJ des journaux télévisés de M6, qui assure poursuivre ses propres investigations à ce sujet.

« Rigueur et parfait respect des règles déontologiques »

« Comme c'est toujours le cas, le travail de nos journalistes a été effectué avec rigueur et dans le parfait respect des règles déontologiques », assure-t-elle, rejetant point par point les critiques du collectionneur. Ce dernier assure que son témoignage diffusé dans le reportage, dans lequel il dit avoir dîné dans « des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres », n'était en fait qu'« un énorme poisson d'avril ».

À LIRE AUSSIRecevoir chez soi ? La (nouvelle) mise au point de l'exécutif

Le reportage a enflammé les réseaux sociaux dur [...] Lire la suite