Dîners clandestins: la SDJ de M6 cite des sources confirmant "en off" la présence d'un "membre du gouvernement"

Clarisse Martin
·2 min de lecture

La Société des journalistes (SDJ) de la chaîne de télévision a publié un communiqué ce mardi à la suite d'un reportage dans un restaurant clandestin à Paris, diffusé vendredi.

Des membres du gouvernement ont-ils participé à des dîners dans des restaurants clandestins? Après un témoignage, un premier temps anonyme et diffusé par M6, la Société des journalistes (SDJ) de la chaîne de télévision a publié un communiqué ce mardi faisant état "d'autres sources (...) en off" qui ont confirmé "la présence d'au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners", ajoutant poursuivre les "investigations à ce sujet".

L'histoire prend racine vendredi, après la diffusion d'un reportage de la chaîne privée, dans le contexte des restrictions sanitaires liées au Covid-19 ainsi que les fermetures de restaurants et bars. Sur les images, apparaît un "restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers". Serveurs et convives ne portent pas de masque, et l'un des organisateurs, présenté comme un "collectionneur", déclare anonymement:

"J'ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres."

Une phrase qui suscite depuis une intense polémique, notamment par le biais du hashtag "OnVeutLesNoms" sur les réseaux sociaux, et des dénégations au sein du gouvernement.

Une enquête ouverte

Une enquête a été ouverte dimanche des chefs de "mise en danger de la vie d'autrui" et de "travail dissimulé", afin de "vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants", a déclaré le procureur de la République de Paris Rémy Heitz.

L'homme derrière le témoignage anonyme, que des internautes avaient cru identifier en la personne du collectionneur Pierre-Jean Chalençon, a confirmé son identité dimanche soir au travers d'un communiqué transmis à l'AFP. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Chalençon défend "un énorme poisson d'avril"

Dans ce texte, le propriétaire de l'hôtel particulier parisien du Palais Vivienne, où se seraient tenues les agapes, rétropédale quant à sa déclaration sur la présence de ministres, et revendique "l'humour" et le "sens de l'absurde". "C'est un énorme poisson d'avril", a-t-il également balayé sur notre antenne ce mardi.

Dans son communiqué, la SDJ de M6 répond à Chalençon, qui "se répand dans les médias et sur les réseaux sociaux", "accuse notre rédaction et nos JT de propager des 'calomnies'" et "nous reproche 'une sorte de guet-apens, de coup monté'", selon les mots de la SDJ.

"Comme c'est toujours le cas, le travail de nos journalistes a été effectué avec rigueur et dans le parfait respect des règles déontologiques", fait valoir le communiqué.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :