Dîners clandestins : la police déployée pour protéger le Palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon

·1 min de lecture

La polémique ne semble pas près de s’éteindre : depuis le 2 avril, date de diffusion d’un reportage de M6 dévoilant l’existence de dîners clandestins à Paris, la colère gronde. Particulièrement contre Pierre-Jean Chalençon, dont on pouvait voir des images d’une soirée organisée au sein de son Palais Vivienne. Après avoir dans un premier temps démenti, l’ancien acheteur d’Affaire conclue avait finalement admis être le « collectionneur renommé » grillé par les équipes de la sixième chaîne. Depuis, il ne cesse d’essayer de se défendre, sans réellement convaincre : il a même déclaré sur BFM TV que cette soirée chez lui n’était qu’un « poisson d’avril », suscitant à la fois des moqueries et de l’irritation sur les réseaux sociaux. Ecœurées par les images des dîners clandestins qui ont circulé sur les réseaux sociaux, représentant notamment le Palais Vivienne, certaines personnes ont voulu marquer leur colère en allant manifester devant l’hôtel particulier de Pierre-Jean Chalençon ce mardi 6 avril. Mais les rares indignés à avoir fait le déplacement ont été stoppés par des policiers.

Le journaliste de Brut Rémy Buisine a révélé l’information sur Twitter avec des images filmées en face de chez Pierre-Jean Chalençon, dans le deuxième arrondissement de Paris. Dans un tweet, il faisait remarquer le « très important dispositif de police devant le Palais Vivienne », qui a été installé « après plusieurs appels à venir manifester devant les lieux ». Plusieurs camions et au moins une quinzaine (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon assure finalement ne pas connaître Gabriel Attal
Maeva Ghennam séparée de Greg Yega : elle l'affiche sur les réseaux sociaux
Paris Hilton victime de violences pendant son adolescence : elle célèbre une jolie victoire
Cyril Féraud s'exprime sur l'arrêt de Personne n'y avait pensé : « Je suis surtout triste »
PHOTO Julie Ricci enceinte de son troisième enfant ? Les internautes en sont persuadés