Dîners clandestins : le passé trouble de Christophe Leroy, le chef de Pierre-Jean Chalençon

·1 min de lecture

La polémique ne faiblit pas : le 2 avril dernier, M6 dévoilait au grand public l’existence de « clubs privés » qui fonctionnent de la même manière qu’un restaurant : cartes, menus à prix très élevés, service à table et ambiance feutrée… Ces soirées qui s’organisent malgré les restrictions sanitaires scandalisent. Mais certains des organisateurs ne se sont pas vraiment cachés, bien au contraire : Pierre-Jean Chalençon avait par exemple annoncé l’ouverture d’un « club des gastronomes » dans son Palais Vivienne, avec son « ami Christophe Leroy ». Lorsqu’il n’est pas avec son camarade, ce chef de 57 ans a son propre club, le Leroy’s Business Club, dans un appartement à deux pas des Champs-Elysées. Un nouvel établissement pas vraiment caché, puisqu’il l’avait fièrement présenté il y a quelques semaines dans Ouest-France : il a même été visité par plusieurs critiques gastronomiques et même par des célébrités en janvier dernier. Christophe Leroy est désormais au cœur du scandale, ce qui n’est pas nouveau pour lui : durant sa carrière, l’homme a cumulé les affaires…

En découvrant les photos des plats de Christophe Leroy publiées sur Instagram, bien des internautes avaient éclaté de rire. Le Parisien en remet une couche ce 6 avril dans un portrait au vitriol du chef. On y apprend que même durant son heure de gloire, à Saint-Tropez dans les années 90, la qualité n’était pas toujours au rendez-vous. A l’époque, il cuisinait à La Table du marché et aux Moulins de Ramatuelle. « La Table du (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Dîners clandestins : Pascal Praud traite Pierre-Jean Chalençon de « mytho »
Dîners clandestins : un témoin dément la présence de ministres mais...
VIDEO Pierre-Jean Chalençon s'énerve sur le port du masque : "On n'est pas en dictature quand même ?!"
Marlène Schiappa prend la défense de Gabriel Attal dans l'affaire des dîners clandestins
« Qu’ai-je fait qui n’allait pas ? » : Sheila évoque la mort de son fils Ludovic Chancel