Dîners clandestins organisés par Pierre-Jean Chalençon : le Palais Vivienne perquisitionné

·1 min de lecture

Pierre-Jean Chalençon a-t-il, oui ou non, organisé des dîners clandestins au Palais Vivienne en pleine pandémie ? C'est la question que tout le monde se pose depuis la diffusion d'un reportage dans le 19.45 de M6, vendredi 2 avril, sur une soirée organisée dans un hôtel particulier par un "célèbre collectionneur" avec des invités non masqués, ne respectant pas les gestes barrières. Malgré les images floutées, le Palais Vivienne, propriété de l'ancien acheteur d'Affaire Conclue, a été reconnu. Accusé d'organiser des dîners clandestins, Pierre-Jean Chalençon a d'abord nié, puis a reconnu avoir tenu des évènements professionnels. Il a ensuite parlé d'un "poisson d'avril", avant d'admettre avoir accueilli des invités ayant payé un menu à 220 euros cuisiné par le chef Christophe Leroy.

Une enquête a depuis été ouverte. Selon les informations de BFMTV, mercredi 7 avril, le domicile de Christophe Leroy a été perquisitionné dans le but de déterminer "si des soirées clandestines ont été organisées au Palais Vivienne en plein contexte de restrictions sanitaires liées à la Covid-19". Et Pierre-Jean Chalençon n'aurait pas non plus échappé à une perquisition. Selon Remy Buisine, le journaliste du média Brut, la police judiciaire s'est rendue au Palais Vivienne. Il a filmé leur arrivée à l'hôtel particulier. Vidéo que le journaliste a partagé sur Twitter. "Cinq jours après les révélations de M6 autour des dîners clandestins chez Pierre-Jean Chalençon, la police judiciaire est sur place pour (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Les 12 Coups de midi interrompus à cause de la quarantaine de Jean-Luc Reichmann ? L'animateur répond
Angèle, Zlatan Ibrahimovic, Orelsan... : découvrez le surprenant casting du prochain Astérix et Obélix
Regé-Jean Page : cette coquette somme qu'il a refusée pour apparaître dans la saison 2 de Bridgerton
Jean-Luc Reichmann atteint de la Covid-19 : l'animateur se confie sur son calvaire quotidien
Dîners clandestins : Christophe Leroy nie avoir reçu des ministres dans son club privé