Dîners clandestins : Gabriel Attal a découvert l'invitation dans l'interview de Pierre-Jean Chalençon sur YouTube

La réussite du confinement repose “sur la responsabilité de chacune et de chacun, mais il en va de la gestion de l’épidémie de coronavirus depuis le début. Dans leur écrasante majorité, en ce week-end de Pâques, les Français ont fait attention", estime Gabriel Attal dans les "4 Vérités", mardi 6 avril. Le porte-parole du gouvernement rappelle que les parents peuvent "aller chercher leurs enfants chez leurs grands-parents" jusqu’à la rentrée le 26 avril. "Si votre poste est télétravaillable, mais que vous devez garder vos enfants en même temps, vous avez accès au chômage partiel", ajoute-t-il. "Probablement en avance" sur l'objectif de mi-avril "L'important, c’est la dynamique de l’épidémie. On veut observer une décrue des contaminations et une baisse de la pression dans les hôpitaux", déclare-t-il. La campagne de vaccination accélère "parce qu’on reçoit plus de doses, parce qu’il y a plus de soignants qui vaccinent. Nous serons probablement en avance sur l’objectif de 10 millions de personnes à avoir reçu une première injection à la mi-avril", se réjouit Gabriel Attal. Le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du palais Vivienne, a dit dans une interview de Pierre-Jean Chalençon par Sam Zirah sur sa chaîne YouTube et diffusée par M6 attendre “prochainement notre ami Attal” pour un dîner clandestin. "Non, j’ai découvert cette invitation avec cette vidéo. Je ne n'ai jamais rencontré cette personne. Je ne crois pas du tout que des membres du gouvernement se rendent dans des dîners clandestins. On doit montrer l’exemple”, a réagi le porte-parole du gouvernement, qui conclut en affirmant qu’il n’a “aucun doute sur la loyauté d’Edouard Philippe” à l'égard d'Emmanuel Macron.