Dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon change de version

Source AFP
·1 min de lecture
Un reportage de M6 sur les restaurants clandestins, toujours ouverts malgré l'épidémie de coronavirus, a fait polémique. (Illustration).
Un reportage de M6 sur les restaurants clandestins, toujours ouverts malgré l'épidémie de coronavirus, a fait polémique. (Illustration).

Un reportage de M6 a fait grand bruit ce week-end. On y apprend d'abord que des restaurants parisiens organisent des dîners clandestins, malgré le coronavirus, sans aucun respect des gestes barrières ni port du masque. Puis un homme, anonyme au départ, assure en voix off qu'il y a dîné avec des ministres. Rapidement, cette déclaration a fait le tour des réseaux sociaux. La polémique est arrivée jusqu'aux oreilles du procureur de Paris Rémy Heitz, qui a ouvert dimanche 4 avril une enquête pénale, alors que l'organisateur, identifié comme Pierre-Jean Chalençon, s'est finalement rétracté.

M6 avait diffusé vendredi soir un reportage en caméra cachée dans un lieu présenté comme « un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers », où les participants et les serveurs semblent avoir oublié que le Covid-19 existe. La chaîne avait aussi diffusé d'autres images d'une soirée payante privée, où des dizaines de convives apparaissaient sans masque, certains se faisant la bise. Le tout au mépris des interdictions édictées pour freiner la propagation du virus.

À LIRE AUSSICovid-19 : le masque nasal, nouvel ange gardien pendant les repas ?

Le procureur de la République, Rémy Heitz, a annoncé dimanche en fin de journée avoir saisi « la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d'une enquête des chefs de mise en danger d'autrui et de travail dissimulé », afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconna [...] Lire la suite