Publicité

Déversement de céréales ukrainiennes à un poste-frontière polonais: les excuses de Varsovie

Czeslaw Siekierski, le ministre polonais de l'Agriculture s'est excusé pour le déversement de céréales ukrainiennes sur la route par des agriculteurs polonais protestant à la frontière entre les deux pays. « Un acte de désespoir » qui a provoqué la colère des Ukrainiens.

« Au nom des agriculteurs polonais, je m'excuse pour un tel acte de désespoir et demande de la compréhension pour leur situation extrêmement difficile », a déclaré le ministre Czeslaw Siekierski dans un communiqué, diffusé le lundi 12 février au soir. « Ce n'est pas la bonne forme de protestation, mais elle est souvent utilisée par les agriculteurs dans différents pays », a-t-il poursuivi à propos de l'incident survenu dimanche 11 février.

Indignation

Comptant parmi les plus gros exportateurs de céréales du monde, l'Ukraine a notamment vu son secteur agricole transformé avec une bonne partie de terres agricoles rendues inutilisables par la guerre et ses exportations par la mer Noire d'abord entièrement bloquées, ensuite partiellement rétablies. Le parquet polonais a annoncé lundi avoir « ouvert une enquête » sur la violation de la sécurité douanière et la destruction de biens, des délits passibles d'une peine maximale de cinq ans de prison.

Toujours des files d'attente

(Avec AFP)

À lire aussiColère des agriculteurs polonais: Varsovie ouvre une enquête après la destruction de céréales ukrainiennes


Lire la suite sur RFI