Dévasté par la mort de sa femme il paie une fortune pour la ramener à la vie

Particulièrement mortelle, la pandémie de Covid a complètement bouleversé notre quotidien. En effet, nombreux sont ceux qui ont perdu un être cher durant cette période de crise sanitaire. Tapas Sandilya, un Indien de 65 ans, a notamment vu sa vie basculer suite au décès de sa compagne, Indrani, en mai 2021. Dévasté par la mort de son épouse après 39 ans de vie commune, le sexagénaire retraité n'a pas hésité à débourser une fortune pour la "ramener à la vie". Comment ? En faisant appel aux services du sculpteur Subimal Das afin qu'il réalise une réplique en silicone de sa femme. Une œuvre qui lui a coûté la coquette somme de 3 000 dollars, soit environ 2 700 euros.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par New York Post (@nypost)

Dans les colonnes du Sun, Tapas a révélé qu'il s'agissait du souhait d'Indrani. Cette dernière voulait qu'il réalise une sculpture à son effigie, si elle mourrait avant lui. Selon les dires du veuf, son épouse avait été inspirée en voyant des statues dans un musée : "Indrani m'avait fait part de son désir d'avoir une statue à son image si elle venait à décéder avant moi. Je voulais simplement réaliser son souhait." Son épouse espérait que sa réplique en silicone lui tienne compagnie après sa disparition. Parée d'un sari et de bijoux en or, la poupée grandeur nature trône désormais dans le salon de leur maison à Kaikhali, en Inde.

"Ramener un défunt à la vie", une pratique répandue

La (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Cédric Jubillar : ces lourds soupçons qui pèsent sur son grand-père
Elle découvre que son mari la trompe avec la baby-sitter après avoir installé une caméra
Alors qu'elle attend son mari, elle klaxonne sans se douter du drame que cela va provoquer
Une icône du surf meurt dans de violentes circonstances à seulement 47 ans
Couple disparu dans les Deux-Sèvres : l'enquête avance et fait craindre le pire pour Leslie et Kevin