Détox (Netflix) : la facette comique de Manon Azem

Niviere David/ABACAPRESS.COM

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans cette Détox ?

Manon Azem : J’ai peu touché à la comédie depuis mes débuts. Moi qui suis d’un naturel joyeux, j’ai aimé que l’on me propose de me frotter à ce genre. C’est une comédie de femmes, par des femmes, avec des personnages loin des clichés. Et jouer une rappeuse, ça n’arrive qu’une fois dans une vie !

Détox montre aussi à quel point nous nous coupons des autres en pensant être si connectés au monde…

Oui, et c’est générationnel. On s’isole de plus en plus en voulant épier son voisin de réseau et lui ressembler. Je ferais bien une détox numérique, mais j’en suis incapable. Le téléphone est devenu notre troisième main à tous.

En 2023, vous serez à l’affiche du film de Michaël Youn, BDE (Prime Video). Vous avez d’autres projets?

Je suis actuellement à Londres pour les besoins de la série Fifteen-Love, un drame qui se passe dans le milieu du tennis. C’est la première fois que je tourne dans une série internationale, moi qui suis si mauvaise en anglais. (Rires) C’est un vrai défi.

Détox est à voir depuis ce jeudi sur Netflix.

Propos recueillis par Amandine Scherer

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi