"Détox": la comédie Netflix pour lâcher son smartphone

Tiphaine Daviot (Léa) et Manon Azem (Manon) dans la nouvelle série Netflix
Tiphaine Daviot (Léa) et Manon Azem (Manon) dans la nouvelle série Netflix

Passer 30 jours sans téléphone relève-t-il de la mission impossible? C'est pourtant le défi que se lancent les héroïnes de la série Détox, disponible sur Netflix depuis le 1er septembre. Créée et réalisée par la productrice Marie Jardillier, cette comédie en six épisodes met en scène deux cousines et colocataires de 30 ans, Léa (Tiphaine Daviot) et Manon (Manon Azem), qui réalisent la toxicité de leur rapport à Internet.

Léa, ne parvient pas à décrocher de son ex qu'elle suit sur tous les réseaux sociaux et qu'elle traque jusqu'à son lieu de travail. Manon de son côté, est victime d'un bad buzz sur le web, alors qu'elle rêve de percer dans la chanson grâce à Instagram et TikTok.

"Tout le monde s'y reconnaîtra"

Les deux jeunes femmes constatent qu'elles passent plus d'un mois et demi par an sur leur téléphone et décident donc prendre une décision radicale: abandonner toute technologie pendant 30 jours.

Avec humour, la série délivre un véritable message sur les dangers des écrans et des réseaux sociaux, et nous rappelle à quel point l'on ne peut plus vivre sans nos smartphones.

Mais pour les deux héroïnes, désormais contraintes de "se donner rendez-vous comme dans les années 90", cette cure de désintox digitale n’est pas simple.

Pour parvenir à leur objectif, Léa et Manon participent par exemple à un entraînement intensif, façon stage de survie, encadré par une Cécile Cassel aux allures de Lara Croft énervée, aux côtés d'autres "accro" aux réseaux sociaux, une youtubeuse de 10 ans, un "testeur professionnel" qui passe son temps à attribuer des étoiles à tout et n'importe quoi.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

"Il y a un petit côté pathétique dans ces addictions-là quand même, donc c'est pas si compliqué de s'en moquer. Je pense que tout le monde s'y reconnaîtra assez facilement", assure au micro de BFMTV Tiphaine Daviot, qui incarne Léa dans la série.

Comment ne pas s'identifier, en effet, à Manon, contrainte de sortir du métro en raison d'une panne, complètement perdue, sans son smartphone, dans les rues de Paris, et qui finit son trajet en pousse-pousse.

Pour le moment, Netflix n'a pas annoncé de deuxième saison à cette série. Mais Détox figure déjà dans le top 10 français des séries les plus regardées sur la plateforme. Côté casting, outre Tiphaine Daviot et Manon Azem, on retrouve notamment Charlotte de Turckheim et Zinedine Soualem mais aussi Helena Noguerra et Oussama Kheddam.

Article original publié sur BFMTV.com