Ils détournent près de 2 millions d'euros d’une organisation de pèlerinages pour s'offrir une villa

·1 min de lecture

L'escroquerie est aussi improbable qu'immorale. Selon nos confrères de La Dépêche, mardi 14 septembre, qui s'appuient sur une information du Corriere della Serra, deux anciens responsables de l'Unitalsi (Unione Nazionale Italiana Trasporto Ammalati a Loudres e santuari internazionali) ont pris part à une vaste escroquerie empêchant de nombreux malades de venir à Lourdes. L'Unitalsi est une association qui s'occupe du transfert de malades italiens vers Lourdes en organisant des pèlerinages. Sur son site, elle décrit sa mission comme confiée "entre les mains de Dieu pour porter de l'espoir là où il y a du désespoir" et réalise également de nombreux projets "qui répondent aux exigences des malades, des handicapés, des personnes en difficulté".

Mais pendant six ans, elle a visiblement été bernée par deux hommes à la tête de l'association italienne : Alessandro Pinna (2009-2015) et Emanuele Trancalini (2015-2016). Selon le procureur de la République italien, les deux hommes aidés par trois autres collaborateurs, auraient détourné 1.251 chèques. C'est une salariée d'un cabinet d'expertise comptable qui se chargeait de leur encaissement.

>> A lire aussi - Une association d’aide aux handicapés victime d'une vaste escroquerie

Les fonds récupérés grâce à ces détournements auraient permis aux deux hommes de s'acheter une villa en Sardaigne d'une valeur de 205.000 euros, et surtout de payer une femme de ménage, dont les frais totaux sont évalués à 37.000 euros. La justice italienne a fait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faute de personnel vacciné, cet hôpital doit annuler des opérations
Positive au Covid-19, elle est bloquée sur une île paradisiaque
Le nombre de ministres occupant un logement de fonction a augmenté
Brexit : les contrôles douaniers pour les importations en provenance de l'UE reportés
Bitcoin : déjà plus de 500.000 utilisateurs du portefeuille numérique au Salvador

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles