"Détournement de fonds publics" en Nouvelle-Aquitaine : la plainte visant Alain Rousset est entre les mains de la justice

·1 min de lecture

Accusé par un ancien membre de son cabinet, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, a dénoncé "une vengeance" après les révélations de "Marianne".

Les services de la procureure de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie, ont reçu ce mercredi 10 mars la plainte déposée contre X par un ancien collaborateur du président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset. " Nous allons l’étudier avant de voir les suites à donner ", indique le palais de justice à Marianne, qui avait révélé lundi l’existence de cette plainte.David Angevin, un écrivain et journaliste qui a travaillé cinq ans à la région - dont trois comme conseiller technique chargé des discours au cabinet de Rousset - accuse de " détournement de fonds publics " le " clan qui dirige à sa manière le conseil régional ", comme il l’écrit dans un tweet. Dans sa plainte très détaillée, il affirme, de nombreuses pièces à l’appui, que le baron local a mobilisé massivement son cabinet, mais aussi des personnels administratifs de la collectivité pour mener sa dernière campagne régionale, en 2015. Des pratiques interdites par la loi, qui oblige les élus en place à séparer dépenses de campagne et moyens de leur collectivité.De quoi pimenter les élections régionales qui s’annoncent les 13 et 20 juin. Alain Rousset n’a pas encore officiellement déclaré sa candidature, mais il compte bien briguer un cinquième mandat, lui qui préside depuis 1998 le conseil régional d’Aquitaine, devenue...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nouvelle-Aquitaine : une plainte pour "détournement de fonds publics" vise Alain Rousset

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer

1939 : il y a 80 ans, les masques obligatoires

Rentrée obligatoire le 22 juin : la reculade de Jean-Michel Blanquer sur les précautions sanitaires