Détournement de fonds publics : garde à vue levée pour Jean-Claude Gaudin

Source AFP
·1 min de lecture
L'ancien maire de Marseille Jean-Claude Gaudin.

L’ancien maire de Marseille a vu son domicile perquisitionné, mardi, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour détournement de fonds publics.

L'ancien maire LR de Marseille Jean-Claude Gaudin a passé une dizaine d'heures en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de la ville, ce mercredi 17 février, selon des sources proches du dossier. La garde à vue a été levée vers 20h30. Son fidèle lieutenant et ancien directeur de cabinet, Claude Bertrand, qui était également entendu par les gendarmes, est aussi ressorti, a-t-on appris auprès de son avocat, Me Marc-Michel Le Roux.

Une perquisition avait été menée mardi au domicile de Jean-Claude Gaudin, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour détournement de fonds publics. « Cette information judiciaire concerne la situation de personnes qui ont poursuivi leur activité en ayant dépassé l'âge légal de départ à la retraite », selon une source judiciaire. Elle porte sur des faits datant de la période où Jean-Claude Gaudin dirigeait la deuxième ville de France.

Une information judiciaire a été ouverte le 11 juin 2019 des chefs principaux de détournement de fonds publics par une personne chargée d'une mission de service public et de recel de ce délit. Dans un rapport au vitriol rendu fin 2019, la chambre régionale des comptes avait épinglé la gestion de la ville par Jean-Claude Gaudin, des finances au personnel, en passant par l'immobilier. La chambre s'était notamment étonnée d'une « gestion des départs en retraite (...) pour le moins coûteuse » à la ville de Marseille, avec plusieurs maintiens en fonction estimés « illégaux » au cabinet du [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :