Détournement d'un avion au Bélarus: Gabriel Attal dénonce "un kidnapping à ciel ouvert"

·2 min de lecture
Gabriel Attal - Bertrand Guay
Gabriel Attal - Bertrand Guay

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a pris la parole ce mercredi face à la presse, après le Conseil des ministres. Il a évoqué l'arrestation dimanche d'un journaliste dissident biélorusse et de sa compagne après que leur avion Athènes-Vilnius, affrété par la compagnie Ryanair, a été forcé de se poser à Minsk par la chasse locale.

"Sur la question de la Biélorussie, je veux redire à quel point ce qu'il s'est passé, c'est-à-dire un kidnapping à ciel ouvert, un détournement dans notre espace aérien européen avec un vol d'une compagnie européenne, avec des ressortissants européens dans ce vol, pour arrêter un journaliste et sa compagne, est gravissime", a-t-il dit, insistant: "C'est gravissime".

Une "condamnation à l'isolement"

C'était aussi pour Gabriel Attal l'occasion de dresser un éloge de l'Union européenne: "Je veux saluer le fait que l'Union européenne se soit très rapidement exprimée d'une seule voix pour prendre des mesures fortes."

"Les mesures qui ont été prises par l'Union européenne valent une condamnation à l'isolement", a-t-il assuré, détaillant: "Ce sont des sanctions contre des individus, proches du régime, contre des compagnies aériennes de survol d'espaces aériens. Comme ça touche au portefeuille, c'est efficace".

Gabriel Attal a ensuite mis la Russie au centre de cette affaire déclenchée par le dictateur du Bélarus, Alexandre Loukachenko:

"Ce que le président de la République a dit c'est que dans ce contexte, nous sommes dans un moment de vérité par rapport à notre relation avec la Russie, et il convient pour les Européens d'avoir non seulement une réponse coordonnée mais efficace. La mise au point dans les relations avec la Russie va beaucoup mobiliser les Européens dans ce domaine".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles