"Je vous déteste" : Le fils de Kim Kardashian perturbe son live, malaise en direct !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après Kate Middleton et le prince Louis, c'était au tour de Kim Kardashian de faire face à la fougue de son enfant. Ce mardi 21 juin, la star américaine a lancé un live Instagram alors qu'elle était assise confortablement à l'arrière d'une voiture dans New-York en compagnie de deux de ses quatre enfants. Tout d'abord, son plus petit, nommé Psalm, a dit bonjour timidement à la caméra... Avant que son grand frère Saint, âgé de 6 ans , ne fasse irruption en interpellant les fans de Kim Kardashian "Salut les bizarres, si vous regardez ça, je vous déteste" a t-il lancé, aussitôt repris par sa mère.

"Hey, arrête ça. Regarde ce que tu lui apprends" s'est-elle agacée, en lui montrant son petit frère. Une tentative d'intimidation qui n'aura rien donné, puisque dans la foulée, Saint a provoqué sa mère en prenant son frère dans ses bras. "C'est un bon garçon" a t-il lancé aux abonnés, tandis que le live de l'actrice tournait toujours. Après plusieurs tentatives, elle est finalement parvenue à calmer Saint, né en 2015 de son union avec le rappeur Kanye West qui a récemment rompu avec le mannequin Chaney Jones.

Des enfants "trop bruyants"

Une joie de courte durée pour la compagne de Pete Davidson car quelques heures plus tard, ses enfants ont continué à se montrer turbulents, alors qu'elle était en train de participer à l'émission The Tonight Show présentée par Jimmy Fallon. "J'entends des enfants"...

Lire la suite


À lire aussi

"Excuse-moi frérot" : Gros malaise entre le fils d'Anne Hidalgo et un chroniqueur de TPMP en direct
C à Vous : Kev Adams perturbe le direct, gros malaise
Noémie Honiat (Top Chef) : Son fils perturbe son live et fait des bêtises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles