"Tout ce que je déteste" : Quand Éric Dupond-Moretti évoque son ennemie Marine Le Pen

·1 min de lecture

Entre Eric Dupond-Moretti et Marine Le Pen, la guerre est déclarée. Ce n'est un secret pour personne, le garde des Sceaux et la présidente du Rassemblement national ne peuvent pas se voir en peinture, et ils ne ratent jamais une occasion de le prouver par médias interposés. Dans les colonnes du Parisien, l'ancien avocat pénaliste, qui assure pourtant avoir mis de l'eau dans sa vin, n'a pas épargné la femme politique. "Elle incarne tout ce que je déteste. Elle ne propose que des solutions infaisables pour flatter les bas instincts. Si demain elle est élue présidente, vous pensez vraiment que Gilbert Collard à la Justice ça va renverser la table ? C’est ça le populisme ! Je lui reproche d’autant plus que je pense que c’est quelqu’un d’intelligent", a déclaré le ministre de la Justice dans les colonnes du Parisien.

Un portrait au vitriol de la part d'Eric Dupond-Moretti, qui n'a pas été épargné depuis sa nomination au poste de garde des Sceaux, qui avait affolé l'ensemble des magistrats. Parmi les détracteurs du ministre, la présidente du Rassemblement national se place en tête de file et le rappelle dès qu'elle en a l'occasion.

Invitée au micro de Sonia Mabrouk sur Europe 1, Marine Le Pen s'en était pris à Eric Dupond-Moretti, en l'accusant d'être "resté avocat pénaliste dans l'âme". "Monsieur Dupond-Moretti a un problème, c’est qu’il a été toute sa vie le défenseur – je suis désolée de le dire – des criminels et des délinquants. Donc, il en reste probablement des traces. Il aime (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Phil Collins : hygiène désastreuse, performances sexuelles inexistantes... Cruelles révélations de son ex
Prince Charles : "le sexe et l'humour", les atouts de Camilla pour séduire son prince
VIDÉO - Lio, femme battue, raconte le jour où elle a porté plainte
Le saviez-vous ? François Fillon : sa fille Marie rêvait d'un destin à la Claude Chirac
Meghan Markle et Harry, plus royalistes que la reine : pourquoi leur nouveau staff crée la surprise