Des détenus d'une prison de l'Aube courent pour financer des puits au Togo

Ils courent pour financer la construction de puits au Togo. Des prisonniers du centre de détention de Villenauxe-la-Grande dans l’Aube ont mis leur endurance au service d'une bonne cause. Un tour du terrain de sport de la prison réalisé équivaut à un euro versé pour le projet.Une initiative de la directrice du centre pénitentiaire. C'est l'établissement qui finance les dons. L’objectif : récolter 6 000 euros. Les détenus se sont prêtés au jeu avec enthousiasme, même les moins sportifs d’entre eux. Sur les 270 personnes incarcérées, 71 ont relevé le défi. "Ce n’est pas parce qu’il y a eu des erreurs de parcours qu’on ne peut pas être utile à la société. En participant à ce genre de manifestation, ils montrent qu’ils sont capables de s’insérer et d’amener quelque-chose pour la société", explique le moniteur de sport du centre de détention. Déjà 2 300 euros récoltés L’argent récolté servira au projet humanitaire élaboré par Daniel Kolani, un étudiant parisien originaire du Togo. Deux puits seront créés dans des villages du nord du pays. Une cause qui pousse les volontaires à se dépasser. "Je l’ai fait de bon cœur. Voilà pourquoi j’ai tenu jusqu’au bout", confie l’un d’entre eux. En deux jours de course, les détenus ont déjà récolté plus de 2 300 euros. Le défi se poursuit jusqu’au 20 avril prochain.