Détenu en Turquie, Fabien Azoulay est "persécuté, harcelé et en proie aux vexations", selon son avocat

·1 min de lecture

Un calvaire quotidien. Depuis quatre ans, le Français Fabien Azoulay est emprisonné en Turquie. Ses avocats et ses proches se battent pour qu'il soit rapatrié. Pour l’instant sans succès. Et ce cauchemar pourrait durer jusqu’à 16 ans, nombre d’années auxquelles il est condamné. L’un des avocats de cet homme de 43 ans, François Zimeray, explique sur Europe 1 les conditions de détention de son client. "Imaginez le sort d'un Français juif homosexuel dans une prison turque où tout le monde parle arabe et il ne parle pas la langue", souffle François Zimeray. Au micro d’Europe 1, l’avocat annonce directement la couleur. La vie de Fabien Azoulay, ce Français retenu en Turquie est menacé. "Ça fait mille raisons pour lui d'être persécuté, d'être harcelé, d'être en proie aux vexations", poursuit l’avocat.

Seize ans de réclusion

En 2017, Fabien Azoulay se rend à Istanbul pour réaliser des implants capillaires. Il se fait livrer une fiole de GBL, un solvant utilisé comme stimulant à son hôtel. Le Français ne se doutait pas que ce produit avait été interdit six mois plus tôt en Turquie. Il est alors interpellé et reconnu coupable à l'issue d'une audience de 15 minutes, "d'importation de stupéfiants", selon ses avocats. Avant d’être condamné à 20 ans de réclusion, ramenée à 16 ans et 8 mois par le juge.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Au début de son incarcération, les avocats de Fabien Azoulay ont "cru en la justice turque" et &q...


Lire la suite sur Europe1