Détente. Éthiopie : Abiy Ahmed amnistie ses opposants au nom de la “réconciliation”

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le gouvernement éthiopien a annoncé vendredi l’amnistie de plusieurs opposants au régime, parmi lesquels des membres du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), en guerre avec le Premier ministre Abiy Ahmed depuis 14 mois.

L’annonce est intervenue après l’appel à la “réconciliation nationale” lancé vendredi par Abiy Ahmed, “alors que l’Éthiopie célèbre le Noël orthodoxe”, observe Al-Jazeera. Un communiqué du gouvernement a précisé que la libération des prisonniers politiques avait pour but “d’ouvrir la voie à une solution durable aux problèmes de l’Éthiopie, de façon pacifique et non violente” à travers le “dialogue national”.

Parmi les prisonniers libérés, figure Jawar Mohammed, un ancien allié d’Abiy Ahmed devenu l’un de ses plus farouches détracteurs, ainsi qu’Eskinder Nega, le fondateur du parti d’opposition Balderas.

“Eskinder avait été accusé de terrorisme par la Haute Cour éthiopienne en septembre 2020”, rappelle la Deutsche Welle. Comme Jawar Mohammed, il avait été arrêté en juillet 2020, lors des violences causées par le meurtre du chanteur vedette Hachalu Hundessa, porte-parole de l’ethnie oromo – majoritaire dans le pays et à laquelle appartient le Premier ministre.

“La décision du gouvernement de les libérer est une bonne nouvelle”, a déclaré à Bloomberg Tuli Bayisa, l’avocat de Jawar Mohammed. “Elle devrait cependant être plus inclusive et ne pas être limitée aux principaux responsables”, estime-t-il, alors que des milliers de personnes arrêtées pendant les événements de juillet 2020 sont encore derrière les barreaux.

Mais les libérations les plus symboliques – alors que le gouvernement fédéral est toujours en conflit

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles