Détection, causes, traitements... 4 choses à savoir sur les troubles de l'érection

·1 min de lecture

C'est un tabou, et pourtant les troubles de l'érection touchent beaucoup plus de personnes que l'on ne pourrait croire. "Quand on regarde une foule de 1.000 hommes, 100 n'ont pas d'érection suffisante pour avoir un rapport sexuel satisfaisant", confirme au micro d'Europe 1 Eric Allaire. Invité de "Sans Rendez", ce chirurgien vasculaire, membre de l’Académie Nationale de chirurgie et par ailleurs auteur du "Guide de l’impatient, les maladies de l’érection", revient sur les principales causes, la détection et les solutions aux troubles de l'érection. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Ce n'est pas une maladie, mais un symptôme

Le premier point sur lequel appuie Eric Allaire est qu'un trouble de l'érection "n'est pas une maladie mais un symptôme". "C'est comme aller chez un médecin et dire 'ma fille tousse', il faut comprendre pourquoi. Et pour cela, il faut avant tout connaître le mécanisme derrière l'érection. "Imaginez un ballon. Vous voulez le gonfler et qu'il soit dur pour le match. Vous avez une pompe, les artères, qui amènent le sang dans les corps caverneux, deux cylindres parallèles qui constituent l'essentiel du pénis. Une fois le match terminé, une vidange se fait via les veines. Mais chez certains patients, il y a des fuites et cette vidange est permanente. Donc vous gonflez le ballon, mais il n'est jamais dur."

Quant à l'arrivée du sang dans les artères, elle est provoqu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles