"Pas d'été infernal" : Gabriel Attal rassure les adolescents avant les vacances

·1 min de lecture

Depuis l’allocution du président Emmanuel Macron, ce lundi 12 juillet, beaucoup de questions se bousculent autour du renforcement du pass sanitaire. La campagne vaccinale étant devenue la priorité du gouvernement, les Français devront se faire vacciner pour espérer passer de bonnes vacances. Mais qu’en est-il des adolescents ? Gabriel Attal a tenu à rassurer les jeunes citoyens de 12 à 18 ans : "Il est hors de question d’imposer un été infernal". Le ministre de la Santé, Olivier Véran, devrait rapidement "échanger pour communiquer des règles de souplesse" selon le porte-parole du gouvernement.

Le gouvernement est tout à fait conscient que les moins de 18 ans ont rarement un schéma vaccinal complet. C’est pourquoi, celui-ci se montrerait "pragmatique" concernant les nouvelles mesures abordées. Gabriel Attal a ajouté : "Nous allons faire valoir le bon sens". L’objectif serait donc d’avoir une certaine tolérance pour les adolescents en cette période estivale, toute en limitant au maximum les contaminations. Le porte-parole annonce une réponse au plus vite car "de très nombreuses familles sont dans l’attente".

Les nouvelles mesures annoncées par le président Emmanuel Macron n’ont pas fait l’unanimité auprès des Français. Alors que de nombreuses protestations éclatent contre le pass sanitaire, le gouvernement commence déjà à proposer des assouplissements. Gabriel Attal a évoqué plusieurs idées, notamment un prolongement du délai des tests (repoussé à plus de 48h) et une possible prise (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Kate Middleton et William snobs et pas fair-play ? Le Palais réagit
PHOTOS - Cannes 2021 : Sharon Stone fait tourner les têtes dans une robe de princesse !
"Calme-toi" : Nagui recadre gentiment Magali Ripoll dans N’oubliez pas les paroles
Cannes 2021 - Amandine Petit : pourquoi n'a-t-elle pas le droit de porter son écharpe de Miss sur la Croisette ?
"La salle pourrie de Villeurbanne" : les ambitions d'Anne Hidalgo raillées par l'entourage d'Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles