"Je suis désolée pour les enfants" : Anne Hathaway s'excuse pour son dernier film, accusé de discriminer les personnes handicapées

·1 min de lecture

Anne Hathaway a tenu à présenter publiquement ses excuses pour son nouveau film, Sacrées sorcières, dans lequel la représentation de son personnage apparaît comme une offense envers les personnes souffrant de handicap.

Le nouveau film de Robert Zemeckis (Forrest Gump, la trilogie Retour vers le futur), baptisé Sacrées sorcières, devait sortir dans l'Hexagone le 18 novembre prochain. Mais l'annonce, il y a une semaine par Emmanuel Macron, du reconfinement de la population française, entraînant la fermeture des commerces et autres lieux "non essentiels", à l'instar des salles de cinéma, en a décidé autrement. Disponible depuis le 22 octobre dernier sur la plateforme américaine HBO Max, ce conte fantastique, adapté du best-seller de Roald Dahl, met en scène un jeune orphelin élevé par sa grand-mère (Octavia Spencer, formidable) qui va bientôt croiser la route de sorcières aussi séduisantes que redoutables (Anne Hathaway, haute en couleur). Il embarque alors son aïeule dans une guerre contre ces démons qui veulent transformer les enfants… en souris ! Mais voilà : depuis son arrivée sur la plateforme, le long-métrage fait l'objet de vives critiques des personnes handicapées.

Militants, sportifs, personnes souffrant de handicap, organisation des Jeux paralympiques, tous condamnent la représentation des mains du personnage de sorcière campé par Anne Hathaway, jugées stigmatisantes et offensantes envers les personnes handicapées. Et pour cause : celles-ci, dotés d'un pouce et de deux doigts, ressemblerait aux mains de personnes atteintes d'ectrodactylie, une maladie génétique. Face à la polémique déclenchée sur les réseaux sociaux, accompagnée du hashtag #NotAWitch (je ne suis pas une sorcière), Warner (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ce contenu peut également vous intéresser :

Mort de Sean Connery : ce film culte qu'il a refusé sur les conseils de sa femme Micheline Roquebrune
"Il s'améliore, il marche..." : Alain-Fabien Delon donne des nouvelles de son père Alain qui va fêter ses 85 ans ce dimanche (VIDEO)
"Sacrée performance", "Il est où Guillaume" : la danse enflammée de Marion Cotillard qui captive les fans
Netflix : les nouveautés de la semaine du 6 au 12 novembre 2020
Accusé d'agression sexuelle, le réalisateur David Moreau (20 ans d'écart) écarté de son propre film