Désobéissance : faible mobilisation des restaurateurs contre la fermeture des établissements

·1 min de lecture

Ce lundi 1 février, des restaurateurs comptaient ouvrir leur établissement afin de protester contre leur fermeture. Mais à la suite des sanctions économiques annoncées ce matin par Bruno Le Maire, peu sont allés au bout de leurs revendications.

Un petit nombre de restaurateurs ont finalement ouvert ce lundi 1 février. Stéphane Turillon, chef et propriétaire de La Source Bleue, à Cusance, avait appelé ses homologues dès le mois de janvier à ouvrir pour défendre leur " droit à travailler ". Résultat des courses, peu ont suivi cet appel, notamment à cause des annonces de Bruno Le Maire, présent ce matin sur RTL." Ceux qui ne respectent pas les règles n'auront plus le soutien de l'État ", a prévenu le ministre de l'économie. En cas d'ouverture, les propriétaires verront leur accès au fonds de solidarité " suspendu pendant un mois " puis définitivement s'ils récidivent."On souhaite un débat constructif"Ces menaces ont notamment refroidi Stéphane Turillon. Ce dernier a découvert la présence des gendarmes devant son établissement vers 11 heures du matin. " Le général de brigade nous a expliqué qu'au moment ou des gens s'installeront, il aura ordre d'agir " explique son avocat Randall Schwerdorffer. Au final, Stéphane Turillon a servi ses clients " à l'extérieur, d'un commun accord avec la gendarmerie, il y avait beaucoup de monde et ils ont tous mangé dehors ". Selon l'avocat " la présence des gendarmes et l'annonce des sanctions financières ont dissuadé " le restaurateur....

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?