Se désintoxiquer des jeux vidéo par les arts martiaux

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Au Vietnam, une école a développé un programme d’arts martiaux pour aider les adolescents accros aux jeux vidéo à abandonner leurs écrans.

Dans cette école de la banlieue de Ho Chi Minh-ville, capitale économique du Vietnam, on laisse son téléphone portable à l’entrée. Et pour cause : le but ici, c’est de se désintoxiquer des jeux vidéo, et de tous les appareils qui permettent d’y jouer. Pour ce faire, les adolescents qui passent le pas de la porte s’inscrivent à un programme très strict de pratique des arts martiaux, le vovinam.

Un rythme de vie ascétique

Certains de ces jeunes, comme Tran Nguyen Nhat An, 16 ans, passent jusqu’à 18 heures par jour sur leurs écrans. Désormais, ils se lèvent tous les matins à 5h30 et s’astreignent à un rythme de vie ascétique, dans la plus pure tradition du vovinam, qui impose un grand contrôle physique et émotionnel. Après plusieurs semaines à l’école, Tran Nguyen Nhat An s’est habituée à ce rythme très particulier, et s’estime sevrée. "Avant, j'étais déprimée dans ma chambre. Je ne faisais aucun exercice, je ne parlais à personne... Ici je peux parler à beaucoup de gens", raconte-t-elle à l'AFP.

Plus de 300 enfants et adolescents sont scolarisés sur ce campus et y sont traités pour différentes addictions, comme la drogue ou l’alcool. Ce type d’école est présent dans cinq zones du Vietnam, et ce sont au total 1000 jeunes qui suivent ces programmes de désintoxication par la pratique du vovinam. Le problème de l’addiction aux jeux vidéo est particulièrement présent au (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages