Désinfectants dans les écoles : l’Anses alerte sur la hausse des brûlures chez les enfants

118. C’est le nombre d’atteintes cutanées recensées chez des enfants en collectivité entre 2017 et 2022. En cause ? Un mésusage des désinfectants dans les écoles maternelles. L’Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses) a publié en mai 2023 un rapport d’étude de toxicovigilance à partir de données observées entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2022. Cette enquête fait notamment suite au signalement, le 28 mai 2021 d’un cas de brûlure cutanée dans une école maternelle, chez une fillette qui s’était “assise sur une chaise sur laquelle des gouttes de produit désinfectant pur étaient tombées”.

Après plusieurs alertes du même type, l’Anses s’est autosaisie afin d’étudier les cas d’atteintes cutanées sur les enfants en collectivité, en lien avec des erreurs d’utilisation de produits désinfectants biocides. Ces accidents ont été en forte hausse en 2020 et 2021, “probablement liée au renforcement des actions de désinfection lors de l'épidémie de Covid-19, notamment la désinfection d’objets tels que des tables, chaises, jouets”, avance l’Anses dans son communiqué.

L’étude conclut que les enfants de moins de 6 ans ont été les plus concernés par ces brûlures accidentelles, plus exposés à cause de leur peau fragile, et en particulier les petites filles qui s’assoient sur la cuvette des toilettes, fréquemment désinfectée.

Si ces accidents ont essentiellement pour cause un mauvais emploi des désinfectants et qu’ils sont restés en majorité sans gravité, “onze enfants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite