Déserts médicaux : quarante députés déposent une proposition de loi transpartisane centrée sur la régulation

© NICOLAS GUYONNET/HANS LUCAS/HANS LUCAS VIA AFP

Voici leur tribune : « La lutte contre la désertification médicale est une succession de rendez-vous manqués. L’échec, collectif et de longue date, de la maîtrise de notre démographie médicale en est le prologue. Mais rien ne nous condamne, aujourd’hui, à la passivité ou au silence alors que 8 millions de Français vivent dans un désert médical et que 6 millions d’entre eux n’ont pas de médecin traitant.

Les données du problème sont connues, et tiennent en peu de mots : la désertification médicale progresse et atteint un seuil critique dans un nombre croissant de territoires ; les mesures d’incitation à l’installation des médecins ne fonctionnent pas ; les inégalités d’accès aux soins continuent de se creuser. Les écarts entre les territoires les mieux et les moins bien dotés sont vertigineux : trois fois plus de généralistes par habitant dans les Hautes-Alpes que dans l’Eure, 23 fois plus de dermatologues à Paris que dans la Nièvre, 33 fois plus de pédiatres à Paris que dans l’Indre.

Il ne se passe pas une semaine sans que nous ne soyons sollicités par nos concitoyens sur le départ de leur médecin traitant, la saturation des cabinets, des urgences et des services hospitaliers, ou l’absence d’offre de soins à des dizaines de kilomètres à la ronde.

Nous avons lancé, en juillet 2022, un groupe de travail parlementaire transpartisan sur les déserts médicaux, composé de députés issus de l’ensemble des tendances républicaines de l’Assemblée nationale.

À l’issue d’un travail de long...


Lire la suite sur LeJDD