Déserts médicaux : près de 10 % des Français vivent à plus d'une demi-heure d'un service d'urgence

·1 min de lecture

Selon une étude de l'association des maires ruraux de France en collaboration avec France Bleu publiée ce lundi 15 mars, le nombre de Français vivant dans une zone blanche médicale a considérablement augmenté en l'espace de 10 ans.

30 minutes. C'est la durée limite pour prendre en charge une crise cardiaque, un infarctus ou encore un AVC. Un seuil critique, qui, s'il est dépassé, peut faire perdre des chances de survies au patient. En 2012, garantir un accès aux urgences en moins de 30 minutes était ainsi une promesse de campagne de François Hollande, qu'il s'était engagé à tenir avant la fin de son quinquennat en 2017. À l’époque, selon le ministère de la Santé, 2 millions de personnes se trouvaient à plus d'une demi-heure d'un service d'urgences. Un chiffre aujourd'hui passé à 6 millions, d'après une étude sur la santé en milieu rurale, publiée par l'Association des maires ruraux de France et nos confrères de France Bleu dévoilée ce lundi 15 mars.Cette inégalité est flagrante entre les citadins et les ruraux : 96 % des premiers ont accès aux urgences en moins de 30 minutes, contre seulement 79 % des seconds. "Connues et documentées depuis longtemps, les difficultés d’accès aux urgences ne sont jamais réellement améliorées", explique l'association, même si "statistiquement l’amélioration des axes de communication et la concentration démographique autour des villes masquent les effets des nombreuses fermetures."Quinze maternités fermées depuis 2017Des dizaines de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Jean Castex annonce le passage à 18 heures du couvre-feu sur tout le territoire

Macron : déjà l'heure de l'inventaire ?