Désert médical : à Montluçon, la fermeture du centre de santé laisse les patients désemparés

·1 min de lecture

Un désert médical et 7.000 patients sans solutions. A Montluçon, sous-préfecture du département de l'Allier, le centre de santé ouvert il y un an et demi doit fermer ses portes. Cette initiative devait être une solution pour lutter contre ces zones sans professionnels de santé et fonctionnait avec des médecins salariés. Mais dans la commune, les trois médecins sont sur le départ : l'un à la retraite, l'autre en arrêt maladie prolongé et le dernier quitte la région. Faute de recrutement, c'est donc la fin des consultations pour les riverains.

"Qu'est-ce qu'on va devenir ?"

En salle d'attente, les patients qui apprenaient la nouvelle étaient totalement démunis. "Je dois me trouver un autre docteur alors ?", s'interrogeait une patiente. "Bon courage, lui répond une autre. J'ai téléphoné à 17 docteurs, tout le monde m'a dit que c'était complet. Cependant, on peut aller jusqu'à Vallon-en-Sully, mais uniquement si c'est une urgence. En ville, les médecins libéraux le confirment : le téléphone ne cesse pas de sonner.

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Vallons-en-Sully se situe à une trentaine de kilomètres : le bout du monde pour les personnes âgées et malades. Autre conséquence de la fermeture du centre, la fin des visites à domicile. Ghislaine est très inquiète. Sa mère a 91 ans et souffre de la maladie de Parkinson. "Dans quelques temps, elle n'aura plus d'ordonnances, plus de médicaments. Qu'est-ce qu'on va devenir ?", s'interroge-t-elle avec émot...


Lire la suite sur Europe1