Désertée, la City de Londres va entamer une transformation de taille

·1 min de lecture

C'est un changement de taille que va entreprendre la City de Londres. Elle a annoncé mardi 27 avril vouloir transformer les bureaux vacants en nouveaux logements, eu égard à l'essor du télétravail. Cette mesure fait partie d'un plan d'action plus large dévoilé dans un communiqué et censé permettre à la célèbre City de s'adapter à la nouvelle donne économique et sociale post-pandémie. Quartier autrefois bouillonnant et symbole du puissant secteur de la finance, il a été en grande partie vidé de ses travailleurs et ces derniers ne reviennent que très lentement, faisant craindre des effets de long terme sur son attractivité.

Son plan d'action, publié avec l'aide du cabinet Oliver Wyman, prévoit de travailler avec des promoteurs immobiliers afin de créer de nouveaux bâtiments à faible empreinte carbone, ou d'en rénover d'autres. L'objectif, outre de créer des logements, sera de proposer des espaces d'accueil pour le commerce, la culture ou les jeunes entreprises. "L'espoir est à l'horizon alors que notre économie commence à rouvrir et ramène un semblant de normalité dans la vie de la City", déclare William Russell, Lord-maire de la City.

>> A lire aussi - Brexit : l'impact sur la City plus important que prévu

La City, qui compte peu d'habitants, entend également trouver les moyens de donner une vie au quartier durant les week-ends et en soirée. Elle pourrait par exemple décider d'interdire l'accès aux véhicules les samedis et dimanches pendant l'été, ou de lancer des événements culturels (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un pass sanitaire expérimenté en France au départ de certains vols
Covid-19 : et si la vaccination pour tous démarrait plus tôt que prévu ?
L’US Army devrait utiliser la quasi-totalité de ses ressources pour repousser une invasion chinoise à Taïwan
Air France : le SNPL demande aux pilotes de refuser certains vols
Squat : l'ampleur du phénomène va être enfin connue