Désaccords sur le terrorisme, tensions franco-américaines et bouderie de Trump : ce qu'il faut retenir du sommet du 70e anniversaire de l'Otan

franceinfo

Les fêtes de famille peuvent parfois tourner au règlement de comptes. Pour le sommet du 70e anniversaire de l'Otan, les 29 membres de l'Alliance atlantique ont peiné à afficher leur cohésion face aux défis qui émergent, trois décennies après la fin de la guerre froide. Piqué au vif par de supposées moqueries venues de ses alliés, Donald Trump est même parti vexé, mercredi 4 décembre, de cette réunion organisée sur un golf de luxe à Watford (Royaume-Uni), dans la banlieue de Londres. Voici ce qu'il faut en retenir.

Une vidéo sème la zizanie entre Trump et Trudeau

Après une journée de réunions parfois tendues, l'ambiance se voulait plus détendue mardi soir entre les dirigeants des pays de l'Otan réunis dans les salons de Buckingham Palace, à Londres. Seules quelques images autorisées devaient sortir de ce rendez-vous organisé autour de la reine Elizabeth II. Mais une vidéo d'un échange volé a très vite retenu l'attention. Les images montrent le président français, Emmanuel Macron, en pleine discussion, manifestement amusante, avec les Premiers ministres canadien, britannique et néerlandais, Justin Trudeau, Boris Johnson et Mark Rutte, et la princesse Anne (fille d'Elizabeth II).


La chaîne canadienne CBC (lien en anglais) a décrypté (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi