Dérapage sur BFMTV : le chroniqueur Emmanuel Lechypre mis en retrait de l'antenne, la Chine réagit

Ce samedi 4 avril, BFMTV a été le théâtre d’un énorme malaise. Pendant la diffusion à l’antenne d’images terribles montrant les Chinois en train de se recueillir après la mort de milliers de personnes des suites du coronavirus, le chroniqueur Emmanuel Lechypre s’est laissé aller à une blague de très mauvais goût. « Ils enterrent des Pokémon ! », pouvait-on l’entendre chuchoter. Une séquence qui a fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. L’éditorialiste, dans la foulée, a tenu à s’excuser en expliquant qu’il pensait les micros débranchés. Des excuses qu’il a également formulées sur BFMTV.

Emmanuel Lechypre avait confié : « Ce matin, sur BFMTV, je me suis permis une remarque totalement déplacée pendant la diffusion d’un hommage aux victimes du virus en Chine. Ces propos inappropriés ont été diffusés à l’antenne alors que je pensais les micros fermés. Je tiens sincèrement à m’en excuser. » La direction de la chaîne gérée par Marc-Olivier Fogiel a décidé dans un même temps de l’interdire d’antenne pendant une semaine.

« Nous nous opposons à toute forme de propos racistes »

Quelques heures plus tard, la Chine a réagi via le porte-parole de leur Ambassade située en France. Sur Twitter, on peut lire : « Les propos tenus par un éditorialiste de BFMTV à un tel moment sans le respect dû aux défunts sont impertinents. L’Ambassade de Chine en France exprime son vif mécontentement et sa condamnation à cet égard ». Le porte-parole poursuit ensuite : « Nous avons noté que cet éditorialiste

Retrouvez cet article sur GALA

Patrick Bruel : le compte Instagram de son fils piraté, sa mère Amanda Sthers s’énerve
Monaco : après le prince Albert, son bras droit est guéri du coronavirus
Les Enfoirés : Mimie Mathy annonce un projet “très chouette” pour aider les soignants
Emmanuel Macron : comment l'Airbus présidentiel participe à la lutte contre le coronavirus
Le rôle de Madonna au côté du milliardaire Bill Gates dans la lutte contre le coronavirus