Les députés RN voteront (à nouveau) la motion de censure de La France insoumise

Le député RN Sébastien Chenu à la tribune de l’Assemblée nationale, le lundi 31 octobre.
Assemblée nationale Le député RN Sébastien Chenu à la tribune de l’Assemblée nationale, le lundi 31 octobre.

POLITIQUE - A l’Assemblée, les 49.3 et les motions de censure se succèdent et se ressemblent. Comme la semaine dernière, les députés du Rassemblement national ont indiqué qu’ils voteraient la nouvelle motion de censure déposée par La France insoumise, après l’utilisation du 49.3 par le gouvernement sur le budget de la Sécurité sociale.

Si les parlementaires d’extrême droite voteront lundi leur propre motion, ils « voteront toute autre motion » présentée en des « termes acceptables, destinée à vous faire revoir votre copie dans l’intérêt de la France et des Français », a lancé au gouvernement le député RN Sébastien Chenu. Son groupe a indiqué que cela signifiait un vote de la motion LFI, a précisé l’Agence France-Presse.

Contrairement aux motions de censure prédécentes, les autres partis de la NUPES ont choisi de ne pas signer celle déposée par La France insoumise.

Les deux motions visant à renverser le gouvernement, présentées par les députés RN et LFI, répondent au troisième recours par Élisabeth Borne à l’arme constitutionnelle. La Première ministre a déjà dégainé il y a dix jours le 49.3 pour faire passer sans vote les parties recettes de ces projets de budget pour 2023.

Plus d’informations à venir...

À voir également sur le HuffPost :

Lire aussi