Les députés rendent automatiques les restrictions de circulation en cas de pic de pollution

1 / 2

Pollution à l'ozone: le stationnement résidentiel gratuit à Paris mardi

La maire de Paris "demande également à la Préfecture de Police de mettre en place la circulation différenciée" pour la journée de mercredi.

Les députés ont voté ce lundi en commission le principe de rendre automatiques les restrictions de circulation en cas de dépassement ou risque de dépassement du seuil d'alerte à la pollution.

La commission du Développement durable de l'Assemblée a adopté à cette fin un amendement d'élus LREM au projet de loi d'orientation des mobilités (LOM), avec l'avis favorable de la ministre des Transports, Elisabeth Borne. 

Un sujet sensible à Paris

Les préfets, qui en ont la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi