Des députés de la majorité proposent de rétablir le vote par correspondance en France, le gouvernement réticent

franceinfo
·1 min de lecture

"L'exemple américain nous incite à nous retrousser les manches" : selon Jean-Noël Barrot, député MoDem, la présidentielle aux Etats-Unis avec 64 millions d'Américains qui ont voté par correspondance est un bon exemple pour rétablir ce mode de scrutin. Le vote par correspondance avait été supprimé fin 1975, car jugé à l'époque propice à de "graves fraudes". Entre la deuxième vague du Covid-19 et l'expérience américaine, le débat refait surface à l'Assemblée, à l'approche des élections régionales de 2021. Plusieurs piliers de la majorité poussent pour son rétablissement depuis plusieurs mois. Jean-Noël Barrot a d'ailleurs déposé une proposition de loi en ce sens en juin dernier, mais le gouvernement se montre réticent.

"Nous sommes au XXIe siècle, je crois qu'on peut surmonter les problèmes de fond", poursuit Jean-Noël Barrot. La proposition du député des Yvelones a cependant été rapidement balayée par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, lors des questions au gouvernement. "Nous ne sommes pas capable d'être certains aujourd'hui que ce scrutin, comme le scrutin électronique, soit entièrement incontestable. Je souhaite pour ma part qu'on puisse continuer à voter librement dans un isoloir."

Vers une nouvelle proposition de loi

Si l'exécutif reste frileux, les députés La République en marche sont de plus en plus nombreux à s’y montrer favorables. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi