Les députés LR présentent leur "écologie de droite"

·2 min de lecture

A moins d'un an de la présidentielle, les députés Les Républicains publient 57 propositions censées constituer la colonne vertébrale d'une écologie de droite, afin de ne pas laisser la question environnementale aux partis de gauche et au gouvernement.

Damien Abad l'avait promis dans Paris Match en décembre 2019 : Les Républicains allaient se mettre au travail pour apporter une réponse aux grands enjeux environnementaux. Quelques mois après les bons scores des écologistes aux européennes -et le résultat désastreux de la droite traditionnelle- le sujet apparaissait inévitable. Le récent débat sur le projet de loi Climat n'a fait que renforcer la nécessité pour la droite de se bâtir un corpus idéologique sur ces questions. Ce «travail de fond» a été mené, a assuré le patron des députés LR ce mardi matin lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale. Le résultat : un livret d'une trentaine de pages, intitulé «Pour une écologie positive». Avec ses 57 propositions, l'objet ressemble à un programme politique. Par sa forme, il évoque aussi les travaux de la Convention citoyenne pour le climat. «Il est important de montrer que la droite est de retour sur le chemin de l'écologie», a affirmé Damien Abad. Le député jure que la droite a été pionnière sur ces questions. Il cite la création du premier ministère de l'Environnement en 1971 sous le mandat de Georges Pompidou, la Charte de l'environnement, intégrée au «bloc de constitutionnalité» suivant la volonté de Jacques Chirac et le grenelle de l'environnement organisé par Nicolas Sarkozy en 2007. Il n'a pas rappelé, toutefois, que le président Sarkozy avait, dès 2010, manifesté son agacement sur «toutes ces questions d'environnement» : «Là aussi, ça commence à bien faire», avait-il lâché au Salon de l'Agriculture.

Les Républicains se disent aujourd'hui déterminés à ne pas laisser l'écologie aux forces politiques qui en ont fait depuis longtemps leur cœur doctrinal. Paraphrasant des propos de Clemenceau, Damien Abad(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles