Les députés LR dégainent leur plan pour lutter contre l’islam radical

Par Valérie Peiffer
·1 min de lecture
Damien Abad, patron des députés LR.
Damien Abad, patron des députés LR.

Exister ! Ne pas être juste la contre-attaque face au gouvernement, mais être une force de proposition, tel est le leitmotiv de Damien Abad qui préside le groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale. Aussi, alors que vient de commencer l'examen en première lecture dans l'hémicycle du projet de loi séparatismes, les députés LR ont présenté mardi 2 février leur contre-projet pour « lutter contre l'islamisme radical ». Soit 41 propositions élaborées par un groupe de travail qui s'est réuni tous les mercredis midis depuis septembre 2020 et a auditionné des experts, des chercheurs, des représentants d'institution, des autorités religieuses, dont des membres éminents de l'Islam de France.

En effet, pour les députés LR, le projet de loi du gouvernement « confortant le respect des principes de la République » est loin de régler la question de l'islamisme radical. « Nous regrettons que ce projet de loi soit très loin de l'esprit des Mureaux [discours prononcé par Emmanuel Macron en octobre, NDLR]. Pour nous, la lutte contre l'islamisme radical est un défi de tous les jours et un combat de tous les instants », a lancé d'emblée Damien Abad. Avant d'ajouter : « Contrairement au gouvernement, nous pensons que l'on ne peut pas faire l'impasse sur la question de l'immigration quand on parle de ce sujet. Il ne s'agit pas comme le Rassemblement national d'être dans une logique discriminante ou de boucs émissaires. Mais il ne s'agit pas non plus d'être dans l'omerta face [...] Lire la suite