Députés sans cravate dans l'hémicycle : que dit le règlement de l'Assemblée nationale ?

Combien de députés portaient une cravate dans la nuit de jeudi à vendredi lors des débats sur la loi "d'urgence" sur le pouvoir d'achat ? Pas assez, si l'on en croit Éric Ciotti, député Les Républicains. Il vient de demander un changement de règlement pour imposer la cravate aux hommes dans l'hémicycle, car il estime qu'un trop grand nombre d'entre eux, notamment chez les Insoumis, se relâchent. Que dit le règlement de l'Assemblée nationale ?

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Changement en 2017

En réalité, cet accessoire vestimentaire n'a jamais été obligatoire à l'Assemblée sous la Ve République. Le règlement parle plutôt de tenue correcte exigée. Le port de la cravate était dès lors sous-entendu et appliqué tacitement. En 2017, les choses changent avec l'arrivée des députés La France insoumise dans l'hémicycle. Ils se sont démarqués en ne portant pas la cravate . Ils en ont fait une marque de fabrique, ce qui avait fait polémique.

1.378 euros pour avoir porté un maillot de football

Mais à l'époque, le bureau de l'Assemblée nationale rappelle qu'aucune disposition réglementaire n'oblige les hommes à porter une veste ou une cravate. La même année, François Ruffin écope d'une amende de 1.378 euros pour avoir porté un maillot de football. Un an après, Jean Lassalle porte un gilet jaune.

Ces trois événements entraînent la modification du règlement en 2018 . L'article neuf, qui concerne la tenue vestimentaire, est pour la p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles