Des députés alertent le CSA après qu'Elisabeth Roudinesco a évoqué une "épidémie de transgenres" dans Quotidien

·1 min de lecture

Des propos dérangeants. Alors qu'elle était invitée sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 10 mars, Elisabeth Roudinesco a suscité la colère de nombreux téléspectateurs quand elle a parlé des personnes transgenres. Alors qu'elle faisait la promotion de son dernier ouvrage, intitulé Soi-même comme un roi ; essai sur les dérives identitaires, l'historienne et psychanalyste de 76 ans a assuré, devant l'animateur télé Yann Barthès, qu'il "n’y a pas un troisième sexe".

"Il y a une bisexualité. Il y a un genre différent. Le transgenre a été inventé à partir de personnes qui avaient des problèmes avec l’identité. Ce qu’on a appelé le transsexualisme", a-t-elle poursuivi, tout en prenant soin d’ajouter qu’il "ne faut pas les discriminer". Elisabeth Roudinesco a ensuite tout simplement affirmé : "Ça existe. Mais je trouve qu’il y a un peu une épidémie de transgenres. Il y en a beaucoup trop." De quoi susciter un malaise sur le plateau de l’émission de TMC… Sur sa lancée, l’historienne a donné quelques explications sur sa version des choses : "Il y a des gens qui se sentent dans une identité qui n’est pas la leur depuis l’enfance. C’est appelé le transsexualisme. Quand un enfant de 8 ans dit qu’il est de l’autre sexe, en quoi est-il habilité ?" Il n’en fallait pas plus pour que la twittosphère s’indigne. Trois députés La République en marche ont notamment fait part, sur le réseau social, d’une lettre dans laquelle ils saisissent le CSA (Conseil supérieur de l’Audiovisuel).

Il s’agit de (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Pékin Express : Jonathan se lâche et abuse un peu trop de l'alcool local chez leur hôte en Grèce (VIDEO)
Patrick Sébastien se lâche sur France Télévisions : "Il y a des ordres pour m'interdire !" (VIDEO)
Sophie Davant pas tendre sur le comportement de certains acheteurs d'Affaire conclue !
Apolline de Malherbe est cas contact, la journaliste "s'isole" et se met en retrait de RMC et BFMTV
Anne-Sophie Lapix : France 2 lui confie une nouvelle émission politique