Députée poussée au sol par un policier : la France Insoumise réclame "des poursuites"

·1 min de lecture

Dans un communiqué, la France Insoumise a demandé au gouvernement " une condamnation claire " des actes du policier filmé jetant au sol la députée LFI Bénédicte Taurine lors d’une manifestation d’agriculteurs.

Des images qui ne passent pas. Dans un communiqué, la France Insoumise a appelé le gouvernement à réagir après la diffusion d’une vidéo montrant un policier jetant au sol la députée Bénédicte Taurine lors d'une manifestation de la Confédération paysanne devant le siège de Pôle emploi, à Paris, le jeudi 27 mai. Réclamant notamment " des poursuites " à l’encontre du policier et " une condamnation claire " du gouvernement, le groupe parlementaire dénonce " un geste extrêmement violent et dangereux " ciblant l'élue. Les images, largement diffusées sur les réseaux sociaux, montrent la députée de l’Ariège ceinte de son écharpe tricolore, prise dans une bousculade devant le bâtiment de Pôle emploi, puis projetée au sol par un policier placé derrière elle. Une scène suscitant l'indignation des Insoumis : " Il y en a qui disent que le problème de la police, c'est la justice. Il y en a qui espèrent qu'une manifestation fasse tomber les digues de la loi et de la Constitution. Il y en a pour qui une élue en écharpe tricolore ne représente rien. Y a-t-il un pilote à l'Intérieur ? ", s’est fendu dans un tweet Adrien Quatennens, numéro 2 LFI, ce vendredi.Silence du président de l’Assemblée nationale" Glaçant ", a, de son côté, tweeté le député LFI Alexis Corbière à propos...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Agression raciste à Dole : le procès du retraité reporté au 22 juin prochain

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"