La députée Aina Kuric, dissidente de la majorité présidentielle : « Cette logique d’appareil est détestable »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ils sont une vingtaine dans ce cas. Des députés macronistes sortants qui n’ont pas été reconduits pour les élections législatives des 12 et 19 juin. Parmi eux, la députée de la 2e circonscription de la Marne, Aina Kuric, a décidé d’entrer en dissidence et de maintenir sa candidature face à Laure Miller, adjointe au maire de Reims et ex-collaboratrice de Nicolas Sarkozy. Candidate malheureuse à l’investiture des Républicains, elle a finalement obtenu le soutien d’Ensemble, la coalition de mouvements qui compose la majorité présidentielle.

Une situation « malhonnête », fustige Aina Kuric, qui repart en campagne. Depuis 2017, cette cheffe d’entreprise avait conservé sa liberté de parole tout en restant solidaire de la majorité présidentielle, notamment en votant contre la loi Asile et immigration en 2018 puis en rejoignant Agir puis Horizons.

Pourquoi avoir choisi de maintenir votre candidature ?
Aujourd’hui, le mouvement a investi une personne qui a fait campagne contre Emmanuel Macron depuis des mois, qui l’a moqué sur les réseaux sociaux – elle a nettoyé ses réseaux sociaux mais il en reste des traces. Une personne qui, depuis 2016, a critiqué le Président, qui a fait campagne pour Valérie Pécresse, qui a distribué des tracts « Cinq ans de trop », qui s’est vu refuser l’investiture des Républicains et qui, pour obtenir un siège, a tenté l’investiture chez La République en marche et l’a obtenue. Par opportunisme, tout simplement. Elle s’est faite pistonnée par des élus LR...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles