Karl Olive favorable à l’interdiction des grèves avant les « grands événements internationaux »

Pour Karl Olive, les joutes sportives de grande ampleur ne doivent pas être perturbées par des manifestants. Interrogé sur Franceinfo, dimanche, le député Renaissance des Yvelines, s’est déclaré en faveur de « lois d’exception » avant le début « de grands événements internationaux » afin d’interdire les grèves et les manifestations.

L’ancien maire de Poissy était enjoint à réagir aux sifflets ayant couvert le discours d’Emmanuel Macron lors de la cérémonie d’ouverture du Mondial de rugby, vendredi dernier, au stade de France (Saint-Denis ). S’il a indiqué ne pas vouloir remettre en cause les « sifflets », il a dénoncé l’action « d’une minorité » qui « vient faire des grèves de manière opportune ».

À lire aussi Coupe du Monde de rugby : France - Nouvelle-Zélande sous l’oeil de Michel Platini et Serge Blanco

Le parlementaire est notamment revenu sur le fiasco de la finale de la Ligue des champions, entre le Real Madrid et Liverpool le 28 mai 2022, au stade de France. Une enquête indépendante avait pointé une réponse policière en inadéquation avec les besoins, et une organisation dysfonctionnelle, partiellement provoquée par une grève des transports. « Je serais favorable à des lois d’exception pour ces moments-là », a réagi Karl Olive.

Critiques de la gauche à l'extrême droite

Ces propos ont hérissé le poil des oppositions, de la gauche à l'extrême droite. Sur X, le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a rétorqué que les sifflets à l’encontre...


Lire la suite sur LeJDD