Le député LREM Stéphane Vojetta : « Je sens un rejet de Manuel Valls »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors des dernières législatives, LREM avait refusé d’investir Manuel Valls sous la bannière du parti d’Emmanuel Macron, sans présenter de candidat face à l’ancien Premier ministre, qui avait remporté la 1ere circonscription de l’Essonne (Évry-Courcouronnes et Corbeilles-Essonnes notamment). Cinq ans plus tard, Manuel Valls est, cette fois, candidat Ensemble, la confédération regroupant le MoDem, Renaissance (ex-LREM) et Horizons, dans la 5e circonscription des Français de l’étranger (Espagne, Portugal, Andorre, Monaco). Stéphane Vojetta, l’actuel député LREM de cette circonscription a malgré tout décidé de maintenir sa candidature, estimant que l’ancien socialiste ne remporterait pas cette élection.

Comment avez-vous appris que vous n’étiez pas investi par Renaissance ?
En avril, il y avait déjà des rumeurs concernant une possible investiture de Manuel Valls dans ma circonscription. Mon équipe était inquiète et, du côté de La République En Marche, on m’a rassuré, en me demandant de me concentrer sur la campagne présidentielle. Entre les deux tours de l’élection, de nouvelles fuites ont eu lieu. À nouveau, on m’a répondu que ce n’était pas sur la table et qu’une autre circonscription serait proposée à Manuel Valls. Mais mardi dernier, je préparais ma campagne comme député sortant réinvesti quand la presse a publié des articles très affirmatifs au sujet de l’investiture de Manuel Valls. J’ai appelé, mais je n’ai pas eu de réponse. Et jeudi soir, j’ai reçu la confirmation off...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles