Pour le député LFI Adrien Quatennens, "nous avons deux adversaires, le virus et Emmanuel Macron"

Robin Verner
·2 min de lecture
Le député LFI Adrien Quatennens invité de
Le député LFI Adrien Quatennens invité de

Au moment de juger la politique sanitaire d'Emmanuel Macron et son gouvernement, le député France insoumise élu dans le Nord, Adrien Quatennens, présente deux griefs: l'isolement du pouvoir et son impréparation face à la crise. Invité ce dimanche de notre émission BFM Politique, il a ainsi tancé:

"Emmanuel Macron décide de tout, tout seul. Et je crois qu’au bout d’un moment, on peut le dire tranquillement: nous avons maintenant deux adversaires en quelque sorte, le virus et aussi Emmanuel Macron et l’équipe en place qui ratent absolument tout depuis le début."

"Il n'a rien organisé"

Relancé sur son emploi du terme "adversaire", il a précisé:

"C’est une formule pour dire que c’en est assez après un an de gestion calamiteuse de cette épidémie de considérer qu’on aurait un virus qui tombe du ciel – dont on sait d’ailleurs qu’il a des racines dans la crise écologique – et un président qui ferait pour le mieux et ne pourrait pas faire autrement. Non, il ne fait pas pour le mieux. Il n’a rien organisé, rien planifié."

Il a tressé sa chronologie des événements. "En janvier, Emmanuel Macron a pris la décision tout seul de ne pas reconfiner sans planifier d’alternative au confinement pour limiter la circulation du virus, que se passe-t-il? La situation se dégrade et il n’a pas d’autre choix face à la tension à l’hôpital que d’opérer un nouveau serrage de vis", a-t-il d'abord relevé, enchaînant: "Au début mars, Emmanuel Macron disait aux Français qu’il leur demandait de tenir quatre à six semaines. Voilà c’est fait, ils ont tenu. Et, désormais, quoi?", s'est-il interrogé. "Les nouvelles mesures ont été prises parce que la situation sanitaire s’est considérablement dégradée", a encore observé Adrien Quatennens.

Article original publié sur BFMTV.com