Déprime saisonnière : 6 astuces pour profiter de la lumière

·1 min de lecture

Le ciel est gris, le froid s'installe, les journées raccourcissent, et voilà qu'en plus le télétravail se généralise pour un grand nombre d'entre nous pour cause de Covid-19. Résultat : on a tendance à moins bouger et à se replier sur soi. Avec le risque, comme 4 Français sur 5, de tourner au ralenti et de broyer du noir.

En cause le plus souvent, le manque de soleil

Quelques jours d'adaptation, une petite cure de magnésium, de vitamine C, et la machine va repartir... Mais pas toujours ! Certains, plus sensibles au manque d'ensoleillement, vont se sentir mal jusqu'au printemps. Ils vont être plus irritables, plus fatigables. Il semblerait d'ailleurs que les femmes soient davantage concernées par ce blues de l'hiver, surtout ­on ne sait pas encore pourquoi ­celles qui souffrent d'un syndrome prémenstruel particulièrement important.

Parfois, heureusement c'est quand même rare, ce blues devient si handicapant qu'il nécessite un traitement médicamenteux. Mais, "on s'intéresse de plus en plus aux prises en charge alternatives, souligne le Dr Stéphane Clerget, psychiatre. Méditation, hypnose, luminothérapie, homéopathie occupent ainsi une place de plus en plus grande à l'hôpital et dans les cabinets médicaux."

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Vaccination Covid-19 : calendrier, annonces d'Olivier Véran
DIRECT. Covid-19 en France ce 5 janvier : chiffres, annonces
Mutation Covid-19 : en Corse, un cas du variant anglais détecté
20 aliments pour booster votre immunité
Fatigue, insomnie, ronflements : Michel Cymes vous dit comment mieux dormir