Dépression post-partum : comment la détecter ?

·1 min de lecture

"Sur les forums, elles se nomment "mauvaisemere" ou encore "nulledesnulles", des pseudos qui en disent long sur la souffrance de ces mamans qui demandent de l'aide et appellent au secours. "J'aime mon bébé et pourtant j'ai l'impression de ne pas ressentir assez d'amour maternel" écrit l'une, quand l'autre avoue "Je lui en veux d'être là, alors que nous avons choisi de l'avoir... " et qu'une troisième perçoit sa petite fille comme "une étrangère".

Même quand la grossesse et l'accouchement se sont bien déroulés, l'arrivée d'un bébé ne s'accompagne pas toujours d'un sentiment de bonheur et de plénitude. Au-delà de la fatigue et des petits soucis du quotidien, une naissance peut provoquer une profonde tristesse qui s'installe et finit par prendre toute la place dans la vie de la maman et dans sa relation avec son bébé.

Maman-bébé : des difficultés à communiquer

"Les mamans nous contactent souvent pour des problèmes de sommeil ou d'alimentation de leur bébé, mais derrière peuvent se cacher des symptômes typiques de la dépression du post-partum" observe Sophie Padolus, coordinatrice du service Allo parents bébé.

Elles ne parviennent pas à interpréter les pleurs du bébé, culpabilisent de ne pas le comprendre, de ne pas être "une bonne mère", souffrent de troubles du sommeil, de l'appétit, sont irritables. Souvent, elles sont tristes et pleurent, mais parfois, elles sont au contraire souriantes pour mieux cacher leur dépression à leur entourage. En (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Variant anglais Covid-19 : quels sont les symptômes ?
Planter des arbres en ville réduirait la consommation d'antidépresseurs
Protocole sanitaire dans les établissements scolaires : 5 nouvelles mesures
Fatigue : quand et comment prendre de la gelée royale ?
Inceste : "la victime revit les violences à l'identique, comme une machine à remonter le temps"