Déploiement de la 5G en France : "Le consommateur a tout intérêt à attendre que la concurrence se dynamise", selon CLCV

franceinfo
·1 min de lecture

"Il est prudent d'attendre", conseille mercredi 18 novembre sur franceinfo Olivier Gayraud, juriste à l'association de consommateurs CLCV alors que la 5G se déploie officiellement ce mercredi en France avec l'activation des premières antennes par les opérateurs. 500 antennes sont déjà en place dans neuf villes tests que sont Paris, Marseille, Lille, Nantes, Montpellier, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Rouen.

Un débit très variable d'une zone à l'autre

"La 5G ça va être une réalité différente selon les consommateurs. C'est un déploiement progressif sur plusieurs années. Tout le territoire ne sera pas couvert tout de suite", explique Olivier Gayraud. "Donc ça n'a pas de sens de souscrire à la 5G aujourd'hui alors que ça n'arrivera pas chez vous avant plusieurs années et même si vous êtes dans une zone couverte [...] le débit sera très variable d'une zone à l'autre, du fait notamment que tous les opérateurs n'utiliseront pas les mêmes fréquences pour vous fournir la 5G et parce que dans les grandes villes, plus on est nombreux à utiliser un service et plus ça aura un impact sur le débit."

"Le consommateur a donc tout intérêt à attendre que la concurrence se dynamise, poursuit le juriste, parce qu'on sait très bien qu'en téléphonie mobile, la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi