Déplacements restreints vers l'Outre-mer : "Quasiment le même impact qu'un confinement" pour les compagnies aériennes Air Caraïbes et French Bee

franceinfo
·1 min de lecture

"C'est très dur à porter", a réagi sur franceinfo samedi 30 janvier Marc Rochet, président des compagnies aériennes Air Caraïbes et French Bee, au lendemain de nouvelles annonces gouvernementales restreignant les déplacements internationaux pour tenter d'enrayer la pandémie de Covid-19. Tous les déplacements en provenance et en direction des territoires ultramarins seront également soumis à des attestations de motifs impérieux.

>> Covid-19 : ce qu'il faut retenir des nouvelles restrictions annoncées par Jean Castex

"La priorité de nos compagnies, c’est d'abord de traiter le moment présent", a expliqué Marc Rochet. "Il y a beaucoup de gens qui sont à l’heure actuelle outre-mer à la Réunion, à la Martinique, en Guadeloupe, à Tahiti. Il va nous falloir les ramener chez eux. On ne peut pas se soustraire à cette tâche et on va essayer d'appliquer avec discernement les mesures qui sont prises, mais aussi avec une certaine tolérance, nous l'espérons, pour que les gens puissent au moins rentrer à domicile."

Une unité de test PCR à Orly

Les voyageurs qui se rendent outre-mer ou en métropole depuis l'étranger doivent fournir un test PCR négatif. "Il y a des endroits où c'est applicable. Au départ de Paris, par exemple, pour les habitants de la Guadeloupe qui veulent rentrer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi