Déplacements, chômage partiel, concours : devant l'Assemblée, Castex précise les mesures annoncées par Macron

·1 min de lecture

Les déplacements inter-régionaux limités aux motifs impérieux. Les déplacements vont être limités à un rayon de 10 kilomètres autour du domicile, et à l'intérieur du département de résidence, sur tout le territoire après le week-end de Pâques. Une attestation justifiant d'un motif impérieux sera alors nécessaire en cas de franchissement de cette limite. Devant l'Assemblée, Jean Castex a précisé que ces motifs impérieux permettant des déplacements hors de son département incluront "ceux liés à un motif familial, comme par exemple accompagner ou aller chercher un enfant chez un parent, un grand-parent ou un proche". Les "déplacements professionnels" et "ceux liés à un motif familial" sont toujours possibles.

Lire aussi - Covid-19 : "Je suis convaincu que les Français auront des vacances cet été", affirme Olivier Véran

Le chômage partiel pour les travailleurs bloqués à la maison. Avec la fermeture des écoles, de nombreux travailleurs dont l'activité ne permet pas le télétravail se retrouvent forcés d'assurer la garde des enfants. Le Premier ministre a affirmé que "les salariés contraints de garder leurs enfants à domicile bénéficieront du dispositif d'activité partielle". Pour cela, il leur suffira de signaler leur situation à leur employeur. Par ailleurs, le gouvernement aidera les familles modestes dont les enfants n'iront plus à la cantine ou ne pourront plus bénéficier de petits-déjeuners gratuits. Les modalités seront précisées dans les prochains jours.

Concours en distanci...


Lire la suite sur LeJDD